Comment se déroule un mariage interreligieux ?

Pour deux personnes de confessions différentes, le mariage peut être un peu compliqué. Pour certaines confessions, les deux partenaires peuvent se marier tout en gardant chacun sa religion. Pour d’autres, l’un d’entre eux, notamment la femme, doit absolument se reconvertir afin de pouvoir célébrer le mariage. Un vrai dialogue s’impose alors entre les couples pour qu’il n’y ait aucune influence ou imposition.

Dans le cas d’un mariage interchrétien

Le mariage interchrétien est moins compliqué. Vous pouvez faire appel à un prêtre et un pasteur à la fois pour célébrer ensemble la cérémonie religieuse. Le mariage peut alors avoir lieu dans un temple ou dans une église selon le choix des mariés. Et même si un chrétien veut se marier avec une personne d’une autre religion comme le juif par exemple, la cérémonie peut toujours être célébrée devant Dieu sous une seule condition. Le conjoint non chrétien doit reconnaître la valeur du mariage chrétien que sont entre autres la fidélité, l’indissolubilité et la fécondité.

Dans le cas d’un mariage musulman

Le culte religieux devient un peu compliqué dans ce cas. Si l’église catholique ou encore protestante n’y trouve aucun inconvénient, l’islam impose quelques conditions. Il autorise un musulman d’épouser une non musulmane. Cette dernière peut toujours conserver sa propre religion durant leur union. Mais les enfants pour leur part, doivent être musulmans. À noter que la non musulmane doit être chrétienne ou juive et donc issue d’une religion monothéiste. Une athée ou une croyante polythéiste comme le bouddhiste n’est pas acceptée par l’islam. Par contre, il n’autorise pas à une musulmane d’épouser un non musulman. Toutefois, si ce dernier accepte de se convertir à l’islam, il peut épouser sa bien-aimée religieusement. Cette conversion n’est pas uniquement verbale et demande quelques mois. Il doit suivre un enseignement religieux attesté par un certificat de conversion.

Dans le cas d’un mariage juif

Comme précédemment, cette union est admise par l’église catholique et protestante. Donc, si le mariage est chrétien, il n’y aura aucun problème. Pourtant, pour faire un mariage juif, les jeux conjoints doivent être juifs. Le cas échéant, le futur conjoint non juif ou la future conjointe non juive doit se convertir. Il doit alors suivre un enseignement de plusieurs années et recevoir un certificat de conversion. L’homme doit être à tout prix circoncis. L’homme comme la femme doit faire un bain purificateur ou mikvé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *