Les différentes formes de divorce et le coût d’un avocat

En général, il existe quatre formes de divorce parmi lesquelles les couples qui veulent se séparer peuvent choisir. Découvrez ici ces différentes formes de divorce et le coût que peut représenter un avocat lors de la procédure. À noter que la présence d’un avocat est indispensable pour la réalisation d’une procédure de divorce.

Un divorce par consentement mutuel

le-divorceLorsque les époux sont consentants pour rompre, alors on fait face à un divorce par consentement mutuel. C’est donc la forme de divorce la plus pratique et la plus rapide. Le divorce par consentement mutuel suppose que les époux seront d’accord sur tous les aspects de la procédure, par exemple la garde des enfants, la valeur de la pension alimentaire, etc.

Un divorce pour faute

Le divorce pour faute désigne le fait que l’un des conjoints demande le divorce à cause d’une faute qu’a commise l’autre. Ainsi, pour la réalisation de la procédure, le demandeur de la séparation doit apporter la preuve de ce qu’il avance. Il faut noter que la faute mentionnée doit être assez grave pour rendre la vie en couple insupportable, par exemple infidélité, violence, humiliation, comportement dispendieux, etc.

Un divorce accepté

divorce-accepteCette forme de divorce est dédiée aux couples qui sont d’accord pour se séparer, mais qui n’arrivent pas à s’entendre sur les conséquences, c’est-à-dire la garde des enfants, la pension ou autre.

Un divorce pour détérioration du lien conjugal

Cette forme de divorce permet à l’un des conjoints de divorcer même si l’autre ne le veut pas et même s’il n’y a rien à lui reprocher. La procédure de divorce peut être appliquée quand le couple ne vit plus ensemble depuis plus de deux ans.

Le coût d’un avocat lors d’un divorce

un-avocat-de-divorceEn principe, il n’y a pas de barème précis pour déterminer la rémunération d’un avocat lors d’un divorce. L’avocat peut fixer un forfait, mais il peut également être payé en fonction de sa prestation et au temps passé. En général, les clients paient entre 150 et 180 € de l’heure, mais certains honoraires peuvent atteindre les 300 ou 350 € de l’heure. Cependant, un divorce par consentement mutuel coûte toujours moins cher, surtout s’il n’y a qu’un seul avocat qui s’occupe de la procédure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *